STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Juin 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


17-02-2016Championnat Dames : le White Star arrache le nul au Léopold

Championnat Dames : le White Star arrache le nul au Léopold

La rencontre Léopold-White Star avait été remise en novembre pour cause de terrorisme.


C'est à une rencontre capitale à laquelle les deux équipes devaient se soumettre ce mercredi soir. Il s'agissait pour le Léopold , dernier avec 6 points, de tenter de rattraper le White Star 10e avec 11 points. Une rencontre à 25 points comme le soulignait Stefanie Renders samedi.

Un moment, on aurait pu craindre que la rencontre allait devoir être postposée, le gel étant prévu pour la soirée. Le marquoir du Léo indiquait tout de même 3° C et si le sol était dur, le tapis permettait la pratique du hockey.

 

Le match débute par trois pc obtenu par le Léo en 4 minutes; les deux premier sont mal bloqués, le troisième est bien bloqué par Garcia, la gardienne everoise qui va une nouvelle fois prouver toutes ses qualités. A la 10e minute, le White obtient un pc qui en donne rien. A la 12e, Ocampo dévie une balle qui longe le but everois. Alors que le Léopold accélérait le jeu, le White tentait de le maîtriser. La tension était palpable et les deux équipes ne jouaient pas libérées. A la 16e, Raddoux se présentait en excellente place pour conclure mais elle s'offrait un joli air-shot; dans la minute qui suivait, elle se rachetait en envoyant un tir que Van Aesbroeck repoussait in extremis du pied.

 

Le second quart-temps allait être plaisant, avec d'une part de longues balles, d'autre part des incursions individuelles. S'illustraient d'un côté Renders et Vouche, de l'autre Giarrizzo et Ocampo. A la 28e, le White obtenait son deuxième pc, mais il était mal bloqué. A la 29e Margaux Lejeune envoyait un obus que Garcia arrêtait. A la 30e, nouveau pc pour le Léo, tiré trop haut. A la 35e, sixième pc local et enfin la libération avec une déviation devant Garcia de Jeanne Van Aesbroeck (1-0).

 

La reprise voyait le Léo continuer à se monter pressant. A la 38e, la jeune Balenghien s'illustrait avec un gros tir que Garcia déviait. A la 41e, chipotage dans le cercle du Léo et dégagement vers la tête de cercle; Masso envoyait un obus à plat et égalisait (1-1).

Le restant de la rencontre allait se résumer à une domination uccloise avec encore 3 pc et 3 autres occasions franches, les balles de Van Aesbroeck, Giarrizzo et Ocampo passant de peu à côté de l'objectif. Cela a chauffé pour le White qui perdait Masso pour une carte jaune, Renders pour des crampes. Une rencontre très nerveuse avec encore une jaune pour Ocampo. Au total, 6 cartes auront été distribuées pour un match à très gros enjeu et qui se terminait par un nul flatteur pour le White. " Si on ne marque qu'un seul de nos 9 pc, on en doit pas s'étonner de ne pas gagner ! " Telle était la conclusion uccloise.

 

En arrachant ce point le White passe à la 8e place juste devant le Victory qu'il reçoit samedi. Une autre rencontre capitale pour éviter la descente.


Rien n'est joué pour le Léopold ; il rencontre le Waterloo Ducks samedi avant deux matches pour sa survie au Victory le 28 février et à l'Herakles le 6 mars.







Les partenaires :