STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Décembre 2017>
Aujourd'hui
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Home

Les News !


19-03-2017Championnat : la troisième mi-temps du 19 mars

Championnat : la troisième mi-temps du 19 mars

Les échos entendus au bord du terrain, les bruits et faits marquants de ce week-end


Wellington2-Léopold : il y a des noms difficile à porter !


PhD 


Barbara Nelen, Estelle Meulemans et Alix Gerniers ont été fleuries au début de la rencontre entre le Braxgata et la Gantoise. Seule Nelen a en fait été reconnue par un Stick d'Or, les deux autres étant seulement nommées. Le président du Braxgata a souligné leurs qualités sportives et a cité ces trois Red Panthers comme exemples pour la jeunesse.

On parlait beaucoup autour du terrain du choix du Stick d'Or, avec des résultats surprenants - notamment en Espoir - et du fait que des équipes entières n'ont pas voté pour ce Stick d'Or. Etonnant !


PhD

Nelen était en civil. La 19 boomoise est blessée depuis son retour d'Afrique du Sud d'où plusieurs joueuses sont revenues en sale état, suscitant d'ailleurs la réprobation de plusieurs d'entre elles et d'une partie du staff. Nelen devrait recommencer à courir ce lundi.

PhD

Occupé à mettre ses cotes au challenge Dita, ce journaliste se laisse aller à dire : "Oui, celui-là, je vais lui mettre 2 et pas 1, sinon je l'ai demain au téléphone pendant une heure ! "

PhD

Match Wellington-Racing

 

- Tom Boon s'était transformé en défenseur le temps d'un match. Avec les absences de Harte (World League), Denayer (blessé), Lootens (blessé), le buteur des Rats a distribué le jeu de derrière, avec une certaine classe. "Il s'est bien débrouillé", assurait Gucassoff. "Il n'a pas encore tous les réflexes d'un défenseur, mais c'était bon quand même."


- Didier Michielsen a pris le temps lors d'une carte verte adressée à Tom Boon. "Il est resté une minute trente sur le banc (NdlR : au lieu des deux minutes réglementaires)", explique le joueur du Well qui n'était pas sur la feuille de match en raison d'une blessure à l'épaule. En tout cas, le jeu se poursuivait alors que Tom Boon était toujours sur le terrain et qu'il se dirigeait à son aise pour rejoindre le banc des punis.


- Le même Tom Boon fustigeait l'arbitrage lors de la carte verte reçue par son équipier Vermylen."Allez, les gars, il n'a que quinze ans", commentait le buteur du Racing.

 

BDV

Dragons-Beerschot

 

- Florent van Aubel est arrivé avec quelques minutes de retard pour l'échauffement. Les supporters et ses coéquipiers n'ont pas hésité à le chambrer.


- Le Red Lion a quant à lui plaisanté avec l'un des arbitres concernant son appareillage auditif pour échanger avec son homologue : " T'es en mode iPod ou quoi? Tu ne dois pas scotcher ça ? "


- A la montée des joueurs sur le terrain, le speaker a félicité Felix Denayer et les frères Van Doren pour leurs récompenses lors du Stick d'Or. Après la rencontre, les trois gagnants ont été félicité par leurs supporters et ont reçu une (énième) bouteille de champagne.

 

ASDP

Braxgata-Daring


- Philippe Golberg restera normalement au Braxgata l'an prochain. "Oui, je dis normalement car un T1 n'est jamais sûr de rien, mais ma volonté est de rester." L'information ne vient pas de lui, mais il a été appelé par d'autres clubs dont le Daring et le Léopold. Comme par hasard, les deux clubs qui ont déçu cette année. Que le Daring se cherche un T1 n'est pas une surprise, mais il est possible que le séjour de John Bessell à l'avenue Dupuich touche à sa fin...


- Malgré une côte cassée (la 10e) à la suite d'une chute il y a 2 semaines, Fred Deneumostier a arbitré de main de maître la rencontre entre le Brax et le Dar. Michaël Dutrieux, aussi, a été excellent.


- Au Daring, il n'y avait que 3 joueurs sur le banc. Il est temps que Uher revienne de la World League 2. Dur dur la vie au Daring en ce moment

Au Brax, on dénombrait 3 blessés : Loots depuis 5 semaines à cause de son épaule. Le week-end passé, Cuypers s'était blessé alors que, vendredi, c'était au tour de Van Biesen.


- Quand Loïck Luypaert sortait du terrain en boîtant en 2e mi-temps, Shane McLeod venait derrière le dug out pour avoir des nouvelles. Il repartait soulagé en montrant à ses amis du public la cheville. Le Lions remontait 3 minutes plus tard en galopant comme un... lapin !


- Grégory Herman, T1 du Daring, a crié plusieurs fois : " On se tait et on joue ". Pas évident d'être écouté. En début de 4e quart, il hurlait « C'est le moment ! » Cinq secondes plus tard, c'était le moment... du 4e but du Brax !


- Le Brax a pu compter sur le soutien d'une large assistance au bord des terrains et une sono qui a mis le feu ! Un exemple à suivre pour tous les matches de DH.

 

- La nouvelle tarde à être confirmée officiellement par un Racing qui reste très discret dans sa communication. Xavier Reckinger, actuel défenseur de l'Herakles, deviendra le T1 du Racing la saison prochaine. La nouvelle n'attend plus que l'officialisation.


ThV


Waterloo Ducks-Louvain


 

- Beaucoup de petits jeunes dans ce match où, pour des raisons de World League, il y avait plusieurs absents. Du côté local, Guillaume Van Marcke, Maxime Van Oost et Arnaud Weimann ont amplement bouché les trous, le deuxième cité ayant même droit à un sans-faute. Côté louvaniste, c'était le maiden-match d'Elias De Paepe, qui n'a pas beaucoup joué mais a très bien tenu sa place.


- Un autre junior local, William Ghislain, qui n'est autre que le fils de l'ancien footballeur professionnel Patrick Ghislain (Racing Jet, St Trond...) en a été quitte pour une belle frayeur. Peu avant la mi-temps, suite à un contact avec Juan Martin López, il semblait avoir une cheville tordue. Mais quelques soins appropriés de la part du staff médical du Watducks ont suffi à le remettre sur pied et à remonter en fin de 3e quart-temps pour terminer la rencontre.

 

- La France s'est qualifiée pour le troisième tour de la World League en gagnant 2-0 contre l'Ecosse en demi-finale. L'Irlande sera également du voyage. Elle a battu la France aux shoot-out 4-2 après un score de 1-1 en finale. Il restait un match entre l'Ecosse et le pays de Galles pour déterminer le troisième participant aux demi-finales. Pas photo, les Scots ont gagné 4-0 !


- Le Pingouin a fêté sa remontée grâce à une victoire 0-3 au Watducks 3. On a (re) croisé Philippe et Sophie Lemaire, celle-ci déclarant tout de go : "Le Pingouin doit maintenant se renforcer. Mon rêve est qu'Alexis revienne jouer avec son frère, on ne devrait plus se partager entre deux matches." Pas sûr qu'au Léo on l'entende ainsi…

 

 

JFJ

Antwerp-Herakles

 

- Petite frayeur pour Nelis à l'Antwerp suite à un contact musclé avec le gardien lierrois. Déjà légèrement blessé au genou gauche, ce choc aurait pu coûter cher à l'attaquant anversois. Heureusement, plus de peur que de mal, puisqu'il a pu continuer la rencontre.


- Si on devait retenir quelque chose du match entre l'Antwerp et l'Herakles, c'est bien le fair-play entre les deux équipes, dans un match pourtant crucial pour le classement final. Un respect mutuel, si bien que les arbitres n'aient pas dû sortir la moindre carte. Félicitation !

 

TM


Orée-Léopold


- Le match a été marqué par l'impressionnante blessure d'Arnaud Flamand qui a reçu une balle en plein cou. Le joueur a été emmené à l'hôpital en ambulance pour effectuer un scanner.

Le match fut interrompu une bonne vingtaine de minutes de jeu, le temps que l'ambulance arrive et qu'Arnaud Flamand soit parfaitement mis en sécurité avant d'être transporté.


- Romain Rousseau a remplacé Flamand dans les buts. Celui-ci a sorti quelques occasions de buts et semblait assez à l'aise dans la cage. "On lui donne la vareuse lorsque l'on joue à onze joueurs de champs. Il n'a pas peur de la balle" expliquait Zoulou Brulé.

 

AM


 

Avec la complicité de Thibaut Vinel, Arnaud Martin, Anne-Sophie De Pauw, Boris De Vaere,  Titouan Marichal, Jean-François Jourdain, Philippe Demaret et de tous ceux qui ont bien voulu lâcher quelques indiscrétions, volontairement ou non.






Les partenaires :