STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Juin 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


15-11-2015Championnat Messieurs : la troisième mi-temps du 15/11

Championnat Messieurs : la troisième mi-temps du 15/11

Et revoici la rubrique des échos de la troisième mi-temps. Les indiscrétions récoltées par les journalistes de La Libre sur les bords de terrain...


Sur tous les terrains, une minute de silence a été observée par les équipes, à la mémoire des attentats de Paris. Des moments émouvants.


PhD


Lors de la rencontre qui l'opposait au Waterloo Ducks, une joueuse du White Star envoie une balle vers l'avant mais un peu trop fort et pas vraiment dans la bonne direction. " C'est mal joué ça, Saucisse ! " criait un spectateur de façon plutôt amicale à l'encontre de la joueuses. Pas de trace de ce surnom dans le dictionnaire des surnoms que vous pouvez retrouver sur ce site: il fallait que je le rajoute... " C'est qui Saucisse ? " Réponse : " Non, oublies-le, c'est ma fille ! "

PhD



Le Léopold, comme plusieurs autres clubs, s'est doté de nouveaux dug-outs tout en bois. Une dépense qui dépasse les deux mille euros et même plus du double pour certains clubs. Comme ceux du Waterloo Ducks qui sont dotés d'électricité. La machine à café n'y est encore nulle part prévue !



PhD



Décidément, le Racing est passé spécialiste dans les blessures à l'échauffement. Après De Mot (entorse) au Dragons, Conor Harte a manqué la rencontre de l'après-midi. Les joueurs venaient de prendre leur stick en main et les premières passaient commençaient tout juste à s'échanger que le défenseur irlandais était frappé en plein tête d'une balle mal contrôlée. Par précaution, le staff a décidé de ne pas le laisser prendre part à la rencontre.
BDV



Le Racing ne possède pas le meilleur éclairage de Belgique. Certaines langues amères pestaient en fin de rencontre côté anversois. " Est-ce qu'il est possible d'allumer l'éclairage ", demandait-on de bonne guerre alors que les spots fonctionnaient déjà. On jurait néanmoins qu'en cas de contrôle de la fédération, l’installation uccloise recevrait une carte rouge.

BDV


Grégory Uyttenhove sait se faire pardonner. Alors qu'il avait annulé le quatrième but du Racing, l'homme en jaune a reconnu son erreur. " Cédric Charlier gêne quelque peu le gardien, mais il faut reconnaître que ça n'influence pas du tout l'action. Le but était de toute façon inévitable ". L'arbitre a donc mis sa tournée. Merci.

BDV



Le Racing a tenu a rendre hommage aux victimes des attentats de Paris. Outre la minute de silence, le staff avait bricolé des drapeaux français sur la manche de leur survêtement. Jérôme Truyens jouait avec un brassard bleu-blanc-rouge. Le stick des joueurs étaient également décoré du drapeau de nos voisins français.


BDV


Les supporters du Pingouin étaient plutôt inspirés au début du match contre le Watducks. Leurs deux hits favoris : « canard wc olé olé » et « le petit Gillou en mousse » en l'honneur de Gilles Jacob, ancien joueur du Pingouin, passé au Watducks.
AM


Gilles Jacob était visiblement la cible des supporters nivellois puisque avant le match, ils lui avaient caché ses affaires pour l'empêcher de jouer. Sans réel succès, Gilles a bel et bien joué il a même marqué.
AM


Alors que le Pingouin était mené 0-4, après à peine 25 minutes, Antoine Legrain continuait visiblement à y croire « on les laisse prendre confiance, puis on va attaquer ». Score final, 0-7. La tactique n'est visiblement pas la meilleure.  
AM



Plutôt interloqué ce spectateur de la rencontre Léopold-Louvain par la présence sur le terrain d'Arnaud Zimmer comme arbitre alors que son frère Tanguy évoluait au sein de l'équipe du Léopold. " Ce n'est tout de même pas normal ce genre de choses. C'est comme si on avait au tribunal un délinquant X qui devait se faire juger par un juge qui n'était autre que son frère. Il faut se demander si les autorités du comité d'arbitrage sont vraiment bien au courant des fondamentaux de la psychologie humaine ... "

PhD


Télé Bruxelles était représentée par trois caméras sur le terrain du Léo pour immortaliser l'ambiance sur et en dehors du terrain. Une des caméra était entièrement dédiée au match. Les deux autres tournaient en bord de terrain et dans les gradins, pour un projet à plus long terme apparemment. Martin Scorsese a-t-il enfin décidé de réaliser un documentaire sur ce club historique qu'est le Léopold ?
PhV


A la 55e minute de l rencontre entre la Gantoise et l'Herakles, les supporters ont été surpris par un bruit métallique très puissant. Un flick très décalé a achevé sur le toit. Cela reste impressionnant.
ThV


Quand vous irez à Gand, regardez les maisons d'en face. Celle de droite est toujours fermée. Les volets sont abaissés. Durant les mois plus chauds, les autres terrasses privées profitent du spectacle at home.

ThV


Avant la rencontre, une minute (très courte) a été observée dans un silence religieux en hommage aux victimes des attentats de Paris.
ThV


A la 17e minute, hilarité générale dans la petite tribune à Gand. Un supporter a hurlé : " Come on Victory… euh Héraklès ... ". Il est vrai que le match offrait un niveau plutôt digne de la D1 que de la DH.
ThV


Les supporters ont le soin du détail. Vu le froid, une supportrice avait pris une couverture… bleue pour encourager Gand. A la mi-temps, une poignée de supportrices à la voix puissante (nos tympans s'en souviennent) ont bu un petit thé. Il régnait une petite ambiance de Wimbledon même si le terrain est assez pourri à Gand.
ThV


Certaines personnes s'interrogeaient sur les nominations des arbitres. Elles estimaient que le duo Bonamis-Stenier ne possèdent pas assez d'expérience pour siffler à ce niveau. Dont acte.
ThV

 

C'était la fête au Braxgata pour cette dernière journée d'automne.  Un regret unanime : que la trêve tombe si tôt alors que la météo est encore très clémente.  Erik Gysels : " Cinq de nos six équipes de jeunes sont déjà sûres du play-off ! Il faut fêter cela ! ".  Même son de cloche chez Jérôme Dekeyser, auteur d'une très belle prestation.
JFJ


A l'Antwerp par contre, c'était la soupe à la grimace.  Il est vrai que l'infirmerie de Sint-Job en désemplit pas avec Kleiman, Boschman, Nelis et Corthouts.  Beaucoup pour un noyau déjà restreint qui a dû faire appel aux "petits jeunes" presque homonymes Viktor Dewitte et Jeff Dewinter.
JFJ


Vincent Loos était très content de la prestation de son jeune collègue Noé Benhaiem.  " Il progresse, ce petit, pas vrai ? " En centimètres, ça n'ira plus mais par contre, il est vrai que l'arbitre du White Star, qui est disponible chaque semaine, siffle de mieux en mieux.
JFJ

 

Avec la complicité de Philippe Vincke, Thibaut Vinel, Jean-François Jourdain, Arnaud Martin, Boris De Vaere, Philippe Demaret et de tous ceux qui ont bien voulu lâcher quelques indiscrétions, volontairement ou non.






Les partenaires :