STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Septembre 2018>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Vous êtes ici :Accueil » Les clubs » Vie des clubs

Les News !


05-11-2013Clubs : les Black Birds

Clubs : les Black Birds

De nouveaux oiseaux sont apparus dans le ciel du hockey belge. Une nouvelle équipe est née au White Star...


Okey : A quel niveau jouez-vous ?
Justine Gilliot : On a commencé, pour la plupart, l’année passée, en Dames 6. Cette année, on est en Ligue Francophone de Hockey et on est passé en Régionale Dames 3. On a toute la vingtaine passée et on est bien consciente de ne pas arriver aux JO en commençant si tard mais c’est un moyen de passer des bons moments, faire du sport et de créer un bon esprit d’équipe.

Okey : Comment l'équipe s'est-elle formée ?
Justine Gilliot : Quelques filles ont eu l’idée de commencer le hockey puis ont créé l’équipe en proposant à des amies qui ont proposé à d’autres, etc. Ca s’est fait au fur et à mesure, en rajoutant des amies petit à petit et quelques nouvelles cette année.

Okey : Quelques noms célèbres ou que des hockeyeuses anonymes ?
Justine Gilliot : Que des hockeyeuses anonymes. Certaines avaient déjà joué un peu auparavant mais la majorité de l’équipe débute.

Okey : Comment est venu ce nom de Black Birds ?
Justine Gilliot : On cherchait un nom accrocheur, on en a discuté, proposé beaucoup d’idées différentes et c’est Black Birds qui a fait l’unanimité. On aime toute beaucoup notre nom, et ses initiales BB aussi !

Okey : Quelle ambition pour cette année ?
Justine Gilliot : Avant tout, progresser. Même si on est ambitieuses, on reste réalistes, on vient de commencer et on a beaucoup de choses à apprendre. On va surtout essayer d’éviter un maximum de goals, en marquer le plus possible, travailler notre condition physique, former les nouvelles pour avoir une équipe solide et toujours renforcer l’esprit d’équipe et l’entente entre nous.


Okey : A côté des matches, une vie ?
Justine Gilliot : Nous sommes toutes étudiantes ou jeunes travailleuses donc, oui, évidemment. Le hockey demande un certain investissement, mais c’est une bonne occasion pour se retrouver et se défouler. On arrive généralement à gérer notre emploi du temps pour profiter du hockey et de notre temps libre à côté. Mais il faut avouer qu’on passe beaucoup de notre temps libre avec les filles de l’équipe; donc le hockey est en quelque sorte omniprésent.

 



Okey : Le hockey, c'est la fête ?
Justine Gilliot : Le hockey, c‘est un peu comme une grande famille. Il y a une certaine ambiance, une certaine entente sur le terrain mais surtout en dehors, qu’on ne retrouve pas dans d’autres sports. A la 3ème mi-temps, on offre des verres à l’équipe qui était adverse les minutes précédentes, en soirée, on discute avec les joueurs d’autres clubs. Le hockey a le don de rapprocher les gens et c’est ce qu’on aime tellement dans ce sport.

Okey : Et les Red Panthers, vous en pensez quoi ?
Justine Gilliot : On regarde, pour la plupart, les matches importants et on suit de loin leur évolution, surtout lors de la coupe d’Europe cet été. Etant une équipe de filles, c’est vrai qu’on est très fière d’avoir une bonne équipe nationale féminine (la 1ère qualifiée pour les JO !). C’est encourageant de voir qu’il n’y a pas toujours que les équipes masculines qui font la une des journaux !







Les partenaires :