STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Octobre 2018>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
Vous êtes ici :Accueil » Les clubs » Les dirigeants

Les News !


18-06-2014Coupe du Monde : les évaluations

Coupe du Monde : les évaluations

Après cet événement planétaire, quelques idées nous permettront de penser à l'avenir en tenant compte des leçons du passé...


" Nous ne sommes pas déçus, mais..."

La balle n'a pas roulé pour nous...
A quelques détails près...

 

La Libre Belgique a fait une belle évaluation de la prestation de nos équipes nationales. Une évaluation sans citer de noms mais en relevant les compartiments où cela n'a pas fonctionné. Vous pourrez relire ces évaluations


- Red Lions : Un goût de trop peu lire ici

- Red Lions : L'ombre de Luypaert a plâné durant les 15 jours lire ici

- Red Lions : ils terminent le tournoi en force lire ici

- Red Panthers : Dernières mais heureuses lire ici

- les Red's : Pas déçu par les Filles lire ici

 

Jeudi dans Paris Match, nouvelle évaluation avec cette fois-ci le bulletin de chaque joueur de la formation des Red Lions.

 

Vous pouvez donner votre avis sur ces évaluations qui seront publiées ici; envoyez-les par mail à okey.be

 

 

Quelques petites scènes de la coupe du monde...

 

 

Sur cette photo, quelques grands de ce monde.

En haut à droite : Serge Pilet, Secrétaire Général de l'ARBH

Au milieu : l'ex-président du CIO Jacques Rogge et le président de la FIH Leandro Negre

En bas : la Reine Maxima, ses deux filles et el Roi Wilhem-Alexander.


 

Le président du CIO Thomas Bach et le président de la FIH n'ont eu qu'à se féliciter de l'organisation de la Coupe du Monde. Les appréhensions du monde du hockey quant à la place du hockey aux JO sont à oublier car les membres du CIO qui ont assisté à cet événement ont pu mesurer l'importance de notre sport, ses valeurs et sa capacité à rassembler du monde dans une structure consistante.

 

 

L'organisation de ces championnats du Monde sont hors normes. 19 millions d'euros pour un sport comme le nôtre est gigantesque, mais tout rikiki par rapport au foot ou à d'autres grands sports. A part le stade de Kuala Lumpur et certains stades en Inde, il n'existe pas de structures fixes pour le hockey. Les prochains pays qui vont devoir organiser des tournois internationaux ne sont pas systématiquement obligés de faire aussi énormes. Même les championnats d'Europe à Boom étaient hors normes, même s'ils n'ont dû recourir qu'à un petit budget de 2,5 millions d'Euros. Les pays ne doivent pas être étouffés par de telles perspectives.  On attend tout de même avec impatience le premier vrai stade de hockey en Belgique.

 

 

Si pas mal de joueurs et joueuses ont disputé une coupe du Monde honorable, trois d'entre eux se sont distingué.

Sébastien Dockier (au centre) a reçu le titre du plus beau but du mondial. Son revers dans le plafond de Jacobi méritait sans doute cette récompense.

 

Deux jeunes Belges ont éclaboussé nos yeux par leur talent.
Stéphanie Vandenborre a, du haut de ses 16 ans, réalisé une prestation réellement superbe.
Emmanuel Stockbroekx a ébloui son monde par ses descentes et son jusqu'au-boutisme.

 

A l'heure de voter pour les Stick d'Or Espoirs, le choix sera vite fait.

 

La capitaine des Red Panthers Charlotte De Vos a fêté sa 200e sélection sous le maillot national.


"Charlie" devrait vraisemblablement avoir disputé son dernier match - c'était contre l'Angleterre - mais elle laisse subsister un doute et pourrait revenir sur cette fin de carrière.


De Vos avait annoncé son retour en Belgique après quelques années passées dans le championnat hollandais; elle devrait jouer au Victory en nationale 1.


 

 


Au-dessus de l'équipe belge "vole" une caméra suspendue à quatre filins.

 

La Sipdercam ou Skycam a été louée pour la phase finale de la compétition et a permis de prendre des vues assez extraordinaires, notamment sur pc.

Prix d'une telle installation : plusieurs milliers d'Euros pour l'installation et encore autant par journée de prise de vue, la manipulation de l'engin nécessitant trois personnes.

 

Les plus beaux buts de la coupe du monde; à noter que le plus beau but de Sébastien Dockier n'en fait pas partie, ni celui de Tom Boon contre la Malaisie...






Les partenaires :