STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Juin 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


15-12-2013Coupe du Monde U21 : le journal d'un papa day 10

Coupe du Monde U21 : le journal d'un papa day 10

Le carnet de bord de Luc Zimmer, l'un des 25 supporters présent à Delhi. Les leçons pour un groupe qui a subi une douloureuse défaite et qui doit (va) se relever. Et la victoire contre la Corée !


15/12

Dernières heures à Delhi avant la rencontre de ce jour contre les Australiens certainement aussi frustrés que nous de jouer les places d'honneur.
Ce match c'est aussi la rencontre des adieux pour certains des joueurs qui en cette fin d'année seront à la limite de l'âge permettant de pouvoir encore faire partie de l'équipe. 
Il s'agit de Aldo, Charles, Matteo et Tanguy.

Les Australiens ont rapidement montrer une certaine détermination en pressant les Belges qui néanmoins ne reculaient pas mais rencontraient néanmoins des difficultés pour dévelloper le jeu durant le premier quart d'heure.
Une interception de balle au centre du terrain conduira à l'ouverture du score par les Cougars.
Au bilan de la première mi-temps les statistiques seront en notre faveur avec 56% de possession mais 0/3 sur pc contre 0/1 aux Australiens.

La seconde mi-temps sera marquée par le retour au score des Australiens sur pc tandis qu'Alex Van Linthoudt portait le score à 2-1 sur un superbe geste. Les Aussies reviendrons au score et il faudra un excellent Arnaud Flamand pour préserver la parité du résultat.

Les shoot-outs seront au final à l'avantage des Australiens le dernier goal pour nous étant invalidé par les arbitres... 5 ou 6 qu'importe au final. Ceci aurait était plus dur en cas de médaille.

Nous terminerons la soirée devant la finale, en espérant que les Allemands nous vengent de notre défaite contre la France.

Nous prenons l'avion à 3heures du matin pour rejoindre Bruxelles et retrouver notre climat de décembre. Les boys seront là plus tard dans la journée, ils peuvent rentrer fiers de cette coupe du Monde où ils ont continués à grandir.
Cette compétition mondiale était bien au delà d'un simple tournoi ou d'un championnat Européen car le niveau des équipes était au rendez-vous et des individualités très fortes étaient présentes dans quasiment toutes les équipes avec toujours une prédominance chez nos voisins du Nord et de l'Est.


Il faudra juste regretter le niveau moyen de l'arbitrage, certains représentants étant très largement en dessous du niveau nécessaire pour ce type de compétition. Ou était l'arbitre belge, dommage.

Je souhaite terminer ces quelques billets en remerciant le staff au complet pour avoir amené nos enfants là où ils sont aujourd'hui et mieux encore sur la voie où ils pourront être demain et ce pour autant que ces graines de champions continuent de travailler et d'écouter leurs conseils.


Au nom de tous les parents merci et encore bravo à vous les joueurs qui nous avez fait vibrer.


13/12

Aujourd'hui, c'est notre premier match de classement et nous rencontrons la Corée. Cette équipe solide dispose de bien des atouts : tout d'abord un solide pc, ensuite une très grande vivacité de l'ensemble de ces joueurs.
En infligeant un solide 7-3 au Canada et en ayant perdu 2-3 contre les Pays-Bas, il ne leur restait plus qu'à gagner ou prendre 1 point contre l'Inde pour jouer les quarts. Ce fut dur car ils furent menés 3-1; ils ont finalement décrochés le ticket pour le quart en réalisant le match nul.


Pour cette rencontre Belgique-Corée, il faudra avoir digéré la défaite de la veille pour aller chercher la victoire.

Comme tous les jours depuis le début de la compétition il fait beau, 27° un vent un peu plus soutenu souffle depuis deux jours. Le match est à 13h15  et nous profitons du soleil chacun dans nos hôtels respectifs en parcourant les nombreux messages et like d'encouragement reçu.

Dès l'arrivée des joueurs au stade, nous avons pu voir qu'ils affichaient une certaine volonté. Charles Masson était avec ses béquilles suite à son entorse de la veille. Aldo et Dorian, incertains suite aux blessures de la veille, semblaient OK.


Philippe Golberg avait quelques peu adapté son dispositif et trouvé les mots qu'il fallait pour relancer la machine. Rapidement nous avons constaté que nous prenions la gestion de la rencontre à notre avantage.
Le résultat est sans appel : 6-1.


Il faut bien avouer que les Coréens n'ont pas opposé une forte résistance, Arnaud Flamand n'ayant pas eu à intervenir lors des quelques 50 minutes où il a joué.

Cette victoire fait du bien, la 5e place du tournoi est à notre portée. L'Australie sera un match de référence pour le groupe et comme je le disais hier une petite finale.

Le match opposant la France à la Malaisie se termine sous nos yeux avec une victoire française aux shoot-outs 3-1. Nos tombeurs sont donc finaliste. Comme quoi...! 


Les Malais avaient ouvert le score très tôt dans la rencontre, la France a été agressive et a dominé les échanges pour arracher le nul et obtenir le ticket pour les shoot-out à 8' du terme.

Après un apéro avec l'ensemble des supporters Belges, nous regarderons ce soir sur le grand écran du bar de notre hôtel Allemagne - Pays Bas, cela sera bien une finale avant la lettre. Qui des deux ira en finale ? L'arrogante équipe germanique ou les explosifs néerlandais, nous sommes curieux de voir.

Luc


12/12 Haut les coeurs !

Difficile d'ouvrir la tablette en cette fin d'après-midi tant la déception est encore présente malgré les quelques heures qui se sont déjà écoulées depuis la défaite face à la France.

Mais il n'est pas question de poser un genou à terre, progresser est une course qui ne finira jamais et il n'est pas un sportif qui sait que c'est dans la défaite que va se construire l'avenir et surtout les caractères les plus forts.

Nous avions bien identifié que les Français ne seraient pas faciles à jouer. La détermination dont ils avaient fait preuve face à l'Argentine ne nous avait pas rassuré et pourtant les pc ce jour là n'était pas bons, tout comme lors de la défaite contre les Australiens.
Ils ont joué une finale et nous sans doute un simple quart.... Au delà de la malchance ou du reste.

Les professionnels sont là pour les conclusions et les enseignements, nous, parents et supporters, sommes présents pour soutenir et encourager les Boys. Lorsque nous regardons le tableau, il ne nous faut pas rougir. Certes l'objectif médaille vient de s'envoler, mais la compétition est loin d'être finie.

Ce top huit n'a rien d'un échec et il nous faut retrouver les ressources pour nous hisser au plus haut du classement. Voici 4 ans, les U21 n'étaient-ils pas classés 11ème à l'issue de la compétition?
Un top huit n'est donc qu'un progrès, mais il est clair que face à un travail de préparation aussi intense, il est difficile d'accepter cette forme d'échec.


Au fait, combien de Red Lions actuels étaient-ils de l'aventure voici quatre ans? Et bien, la réponse prouve bien qu'il est indispensable de passer par ce type de situation pour devenir plus fort.

Ceci est valable pour tous, nous serons donc plus fort dès demain car, de cette défaite, tous les joueurs ont beaucoup appris. Maintenant ceux-ci doivent se dirent qu'ils vont jouer la 1/2 finale contre la Corée et ensuite une forme de finale contre l'Australie. Les deux équipes sont réellement redoutables d'autant que, comme les Cougars, elles sont profondément blessées par le résultat du jour. Autant que nous, ces deux équipes avaient le niveau de jouer en demi-finale.


Allons-y, mais maintenant, au courage. Et surtout démontrez à votre staff et à vos nombreux supporters que le Cougar peu rugir aussi fort que le Lion...

GO Belgium
Luc



11/12 Que c'est beau l'Inde

Faute de rencontre ce mercredi, nous avions organisé un petit circuit touristique dans Delhi  "old et new". Vous pouvez voir cette visite de Delhi sur cette autre nouvelle

Pour les Red-cougard  ce mercredi a été un jour de préparation pour la rencontre contre la France. Peu d'informations vers les parents, normal les joueurs doivent uniquement se concentrer sur l'objectif battre la France pour accéder au demi- finale.
Nous n'avons qu'un souhait, celui qu'ils se fassent plaisir en jouant le hockey conquérant qui est le ciment de cette équipe.
Et pour reprendre le tweet de Marc Lammers ce jeudi matin au réveil :  Zin om te spelen 

Luc


10/12 Sept années de vie de parents et la qualif...

Ce matin nous restons au bord de la piscine de notre hôtel pour nous détendre après la rencontre qui opposait hier soir les trois représentants du Léo aux deux du Dragons renforcés par 1 de l'Antwerp. Le match ne manqua pas d'engagement et se termina sur un score nul, les arbitres ayant décrété la fermeture des installations.

Nous nous connaissons pour beaucoup depuis bientôt sept années et avons vécu tellement de bon moments sportifs en commun, que depuis longtemps les pseudo rivalités de clubs sont tombées. C'est aussi cela l'équipe des Cougars, une chance que cet été ils vont jouer à Waterloo dans mon jardin car, avec la fin de carrière de Tanguy en équipes d'âges, tous ces parents vont me manquer. Une raison de plus pour en profiter lors de ce dernier voyage.

13h. Le tuck tuck est devant la porte de l'hôtel dans quelques minutes nous serons au stade ... sur la photo, il n'y a cette fois-ci pas trop de circulation...!

Nous sommes 20 belges au stade, comme pour les autres rencontres trois représentants de l'ambassade sont venu se joindre au groupe de supporter. Nous recevons une médaille du tournoi de la part de la CIO de la fédération Indienne qui, par ce geste, s'excuse de ne pas pouvoir nous fournir des places VIP pour la journée de dimanche.

Le match Allemagne - Égypte servi en apéritif fut bien ennuyant malgré les 2 goals en première période et quatre autres lors de la seconde. 


Mauvaise nouvelle, Arthur Van Doren est malade, une grippe intestinale semble-t-il. Il n'est pas le seul : chez les Coréens ce ne sont pas moins de 7 joueurs qui sont sur le flanc et ils doivent jouer contre l'Inde ce soir. Il ne doit pas y avoir de lien car logeant tous dans le même hôtel, il semblerait que plusieurs soient touchés par le même mal.

Nous avons débuté la rencontre en laissant faire le jeu à l'adversaire, il semble que la tactique était identique pour eux aussi, ceci explique que progressivement la rencontre s'est plongée dans une sorte de sommeil profond entrecoupé de nombreuses approximations.
Le score à la mi-temps restait vierge, dans les tribunes nous sentions que cela n'était pas un jour avec !

La seconde mi-temps reprend sous le même rythme sauf que les Pakistanais devenaient plus conquérants. Après 5' de jeu, la sentence tomba 1-0. Trois minute plus tard, Arnaud Flamand devait sortir le grand jeu pour écarter le danger. Nous sentions que tout cela avait provoqué le réveil des Cougars, toutefois le tir puissant de Cuvelier à la 45e sera sauvé par le gardien Pakistanais. A la 51e, une perte de balle malheureuse permis au Pakistan de planter le second goal.
Nous commencions à ne plus y croire et ce malgré que les joueurs accéléraient progressivement le rythme.
A la 61e, sur un service de Dimitri Cuvelier, Max Plennevaux fusilla le gardien d'un revers qui toucha le casque du gardien avant de rentrer dans le goal.
A la 65e, une relance rapide de la défense permis de servir Van Linthoudt qui glissa judicieusement la balle à Plennevaux qui ne manqua pas de fusiller le gardien d'un shot puissant.
Ouf, 2-2  cela s'appele aller chercher le point au courage plutôt qu'avec la manière; entre les deux goals belges, nous avions perdu "Stoki" qui avait pris un coup de stick qui lui vaudra 3 points de suture mais aussi le titre de player off game.

Comme le déclarait Colin Batch a l'issue de la rencontre "nous avons été mauvais" jeudi, il faudra montrer un autre visage pour nous garantir la demi-finale.
Le tableau semble facile par rapport aux Allemands qui vont rencontrer l'Australie et la Hollande devra jouer la Corée qui vient de se jouer : le match fut extraordinaire.

Attention en Hockey tout est possible...

Luc Z.


09/12 La vie à Delhi



Première réelle découverte de la ville de Delhi ce lundi matin, car jusqu'à ce  jour nous étions focus Hockey.


Le contraste du luxe de nos hôtels avec la saleté  de la ville est à l'image de la différence des deux classes sociales qui  existent en Inde. Soit ils ont de l'argent et cela se voit, soit il vivent dans  la rue dans des conditions incroyables. Tout dans cette ville est toujours en  opposition, voitures de luxe ou tas de ferrailles, infrastructures modernes ou  bidonvilles il ne semble pas exister de juste milieu.


Et nous n'avons vu que le "new" Delhi, le "old" est pour mercredi. Déambuler dans la ville relève d'un  parcours du combattant tant la densité de population est importante, il est  impossible de faire un mètre sur un trottoir sans être abordé par un rabatteur  qui insiste pour vous emmener dans un pseudo centre commercial...il vous lâche  pas.


Des vendeurs de toutes sortes propose la bonne affaires à des prix  dérisoires et des tonnes de vêtements, sans doute des surplus de production,  sont vendus sur des échoppes, la vie est dans la rue... À se demander comment  cela se passe en période de mousson.

 



Le match à voir était Australie /  France. Lors de la première mi-temps, les Bleus se montraient rigoureux en défense  sur les quelques incursions de l'Australie mais ces derniers ne se montraient  pas réellement dangereux à la réalisation du dernier geste, sans parler des  nombreuses passes approximatives réalisées. La France de son côté galvaudait les occasions.


A la reprise il ne fallu que 2' pour qu'un Aussie se faufile  au travers de la défense Française  figée devant son slalom et il fallu de peu  que la remise en jeu ne tourne une nouvelle fois à l'avantage des Australiens.  Un PC viendra alourdir le score : 2-0. Ce résultat est loin de refléter l'ensemble de la rencontre.


Cela sera donc bien la France que nous allons jouer en 1/4,  il ne faudra pas prendre l'adversaire à la légère, lors des deux rencontres que nous avons suivies, ils ont démontré des qualités défensives réelles et surtout  une vivacité extrême.

Nous verrons cela jeudi, il faut encore écarter les  Pakistanais ou tout au moins aller chercher un point.

Luc

 


08/12 : Le Dry Day

Finalement ce dimanche est bien jour d'élection; donc, contrairement à nos espoirs, le "dry day" était de rigueur même au Shangri-La.


Après un petit déjeuner en compagnie de Paul van Ass et Éric Verboom qui sont ici pour préparer la World League mais aussi en scouting pour les Pays Bas n(ils ne sont d'ailleurs pas les seuls T1 présent, les T1 Argentin, Allemand, Belge, ... sont aussi là), nous avons flâné à la piscine de notre hôtel.

Les Red Cougar ne jouent pas ces 2 jours, 13h30 était le bon moment pour reprendre la direction du stade en vue d'aller observer nos adversaires potentiels pour un 1/4 de finale.

Après avoir récupéré nos places VIP à 1000 roupies (12€) auprès du seul guichet de ticketing existant, il nous faudra faire 10 minutes de tuck tuck, car il n'est pas possible d'entrer dans le stade par la porte générale, les VIP c'est la porte 2, mais elle se trouve à l'opposé du parc et il est hors de question de discuter. Chez les indiens le règlement c'est le règlement ! Ils sont gentils mais alors question organisation ... Rien à voir avec Boom.

Nous n'avons pas perdu beaucoup de la rencontre Australie - Espagne c'est toujours 0-0 et cela ne changera pas jusque-là mi-temps. Le niveau est faible, beaucoup de déchets de part et d'autres avec finalement une Australie qui marque par 2 fois en seconde mi-temps, ce fut tout sauf un réel match de hockey.


Après cela nous étions curieux de voir la rencontre Argentine - France celle-ci s'annonçant déjà capitale pour les Argentins qui sont entourés par de nombreux supporters.
La surprise a été double, un bon match dans l'ensemble et au final une solide équipe de France qui aligne pas moins de 9 joueurs qui évoluent en A. Passionnant du début à la fin, la France remporte la victoire finale en préservant le 2-3 durant les 15 dernières minutes. Même sans gardien, les Argentins relativement tétanisés n'ont pas été en mesure d'égaliser.
Match très plaisant, la joie des supporters bleus était à la hauteur des mines déconfites des bruyants Argentins.

Nous verrons les deux rencontres suivantes à la télévision, une Malaisie conquérante qui voit son gardien arrêter un stroke pour s'imposer 2-1 face à l'Afrique du Sud qui, à chaque rencontre, rend un hommage à "Madiba"en affichant plusieurs de ses portraits sur son dugout.


L'Angleterre partage contre la Nouvelle-Zélande après avoir pourtant mené 2-0 à la mi-temps. Il faut souligner la qualité de la réalisation télévisé. Mieux qu'en EHL sauf pour les pc. Le réalisateur et ses caméramans (7) sentent véritablement le jeu et cela se voit. A ce niveau il n'est plus question de dire que le hockey n'est pas télévisuel.

Demain, après la visite de Humany Tomb, nous irons voir Australie /France soit l'un de nos prochains adversaires potentiels et ensuite Angleterre - Malaisie.

Luc

06/12 La découverte

 

Nous sommes à Delhi depuis ce vendredi soir 23h et nous n'avons pas vu le match contre les Allemands. Selon les informations des premiers supporters sur place, la première mi-temps a été très engagée mais Arnaud Flamand a tenu la baraque jusqu'à la délivrance signée Maxime Capelle.

Aujourd'hui vous connaissez tous l'issue de cette première rencontre qui lance positivement les boys dans le tournoi.

A souligner également pour la première journée la victoire de la France contre l'Espagne 3-4 et la victoire des Pays-Bas contre l'Inde avec de beaux goals Hollandais.

Arrivé vendredi soir dans la nuit, pour nous ce matin c'est le choc culturel. Une ville de plus de 16 millions d'habitants, cela n'a rien à voir avec Paris et encore moins Bruxelles. Cela grouille de partout, les routes sont saturées de véhicules klaxonnant à tout va et l'arnaque se pointe à tous les coins de rue.


Le transport vers le stade en "tchouck tchouck" vaut à lui seul le déplacement... ceci était digne des meilleures cascades d'un James Bond.

Comme pour les boys, l'arrivée au stade nous laisse babas... Il ne reste plus qu'à convaincre Constant Vanden Stock de refiler son stade à l'ARBH et nous auront enfin de quoi rivaliser.

Incroyable... Même les travées du stade sont en marbre. Dommage de ne pas avoir plus de spectateurs, c'est sans doute l'incidence de la retransmission télévisé de toutes les rencontres sur une chaîne TV dédiée au sport. A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous avons regardés les deux derniers matchs du jour Corée - Pays Bas (2-3) et Inde -Canada depuis le bar panoramique de notre Hôtel. 




A 14 heures, les Red Cougar rencontraient l'Egypte. L'équipe de ce pays est une inconnue pour les joueurs. Au cours des 18 derniers mois de préparation ils avaient rencontrés l'Inde, le Pakistan, l'Australie, la Malaisie, l'Angleterre et plus récemment la France et les Pays Bas. L'adversaire n'était pas à prendre à la légère d'autant qu'ils avaient démontrés la veille qu'ils disposaient d'un bon P.C.en inscrivant 2 goals en deuxième mi-temps contre le Pakistan qui, au final, l'emportait 3-2.

Technique et très bonne défensivement, il aura fallu 35 minutes aux Red Cougar pour prendre la mesure de cette équipe et oublier les 8 occasions franches galvaudées de la première mi-temps. Au final le score est mérité d'autant que les Égyptiens ont été pris à leur propre piège du faux rythme qu'ils imprimaient au match. Soulignons la bonne percussion de nos avants qui ont été chercher les cinq goals via 2 PC mais aussi le travail défensif collectif qui laissera le compteur vierge côté Égyptiens, malgré 3 grosses alertes. Pas besoins de plus d'infos vous avez vu la rencontre.

Maintenant c'est deux jours de repos pour les joueurs avant d'affronter le Pakistan mardi. Ce match sera capital car 9 points nous classe d'office en tête de poule. En cas d'égalité avec les Allemands, c'est la différence au goal-average qui fera la différence.

Pour notre part, nous profiterons de ces journées pour un peu visiter Delhi le matin et assister l'après-midi à quelques bonnes rencontres. Certains supporters rejoindront d'autres qui ont été directement sur Agra et le Taj Mahal.

Les quelques 25 Belges présent en Inde seront au complet mardi pour encourager les Boys dans la conquête de la première place de la poule qualificative.

Pour l'anecdote de ce début de tournoi, sachez que cette semaine il est interdit de consommer de l'alcool en Inde, non pas à cause de notre présence : c'est juste une loi en période préélectorale.... Rassurez-vous les hôtels "internationaux" disposent de très beaux bars, ce qui n'est pas le cas au stade et dans ses abords. Mais nous sommes bien évidement ici pour le Hockey...

 

Luc Zimmer






Les partenaires :