STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Mai 2018>
Aujourd'hui
LMMJVSD
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031
Vous êtes ici :Accueil » Les clubs » Les dirigeants

Les News !


29-04-2016Fair-Play : vos réactions

Fair-Play : vos réactions

Suite à l'article sur Armand Solie et son avis sur le Fair-Play, vous avez réagit. Voici quelques avis sur la question.


Je comprends bien les soucis que peut rencontrer Armand (*) au bord des terrains et je suis certain que vu le nombreux public de ce très bon Racing- Dragons, des propos (et plus) déplacés ont dû fuser depuis le bord du terrain.
 
J’assiste au minimum à trois rencontres par week-end et comme j’y suis le plus souvent pour observer l’arbitrage, on en entend effectivement “ des vertes et des pas mûres ”.
C’est un fait qui, pour moi aussi, au minimum me chagrine et très souvent me choque et me révolte.
 
Pour en revenir à cette rencontre, ce qui m’a par contre fait énormément plaisir est l’attitude des deux équipes qui, malgré l'enjeu (EHL), ont fait preuve de la plus grande sportivité tant à l’égard de l’équipe opposée (je ne veux pas écrire “ adverse ”) que des deux arbitres.
 
Plusieurs gestes évidents de Fair-Play ont eu lieu non pour faire le show mais par simple respect et admiration (p. ex. Cédric Charlier vis-à-vis de Loic Van Doren).
 
Il est bien heureux que cette rencontre ait été diffusée en direct à la télévision car, comme le Dragons – Waterloo Ducks quelques semaines auparavant, cela présente le meilleur côté de notre sport.
 
A contrario, je regrette vivement que la presse écrite dans son ensemble soit passée totalement à côté de cet aspect de la rencontre.
Ce n’était pourtant pas difficile à voir mais certains journalistes ont une fâcheuse tendance à s’attacher plus aux ragots, potins et bons mots du public qu’à l’aspect sportif. Une question de choix et certainement aussi de compétence.

Christian Z.

 

J'ai lu l'article sur Solie.

Ce Monsieur que je ne connais pas a certainement connu une autre génération de hockeyeurs où le mot gentleman était encore dans le vocabulaire.  Aujourd'hui, le monde du hockey s'ouvre à plein de gens qui ne sont pas accueillis comme il le faudrait.


Depuis au moins 10 ans, l'ARBH clame sur tous les toits qu'elle veut atteindre les 20 milles, puis les 30 milles puis les 40... etc. Cette folie mégalomaniaque qui a attiré tout le monde (et l'argent) a fait que le hockey n'est plus le sport tranquille qu'il était. Il n'y a pas assez de terrain, il n'y a pas assez d'installations, de club house, de vestiaires et surtout il n'y a pas assez d'encadrement (moniteurs, entraîneurs).


C'est joli d'avoir réussi à se qualifier pour les jeux olympiques. C'est super pour les 40 joueurs et joueuses qui ont réalisé ce parcours. Cela a coûté beaucoup d'argent, cela a entraîné un intérêt fantastique pour le hockey, tout cela à la gloire de l'ARBH.


Mais derrière, ce sont les clubs qui en subissent les conséquences et qui doivent assure les conséquences de ce développement.

Débrouillez-vous, semble-t-on avoir dit au clubs ! Alors qu'il aurait fallu pour tout euro dépensé pour les équipes nationales au moins autant pour encadrer les clubs. Y a-t-on pensé ? Non, vraisemblablement !

François D.

 

Superbe article sur mon ami Armand
Francis B.

 

Armand Solie est un homme de terrain qui a gardé les valeurs de base du hockey. Tous les samedis, on voit des choses pas jolies jolies (c'est dans tous les sports) et le fait que les parents mettent la pression sur les entraîneurs pour faire jouer au plus haut est naturelle mais anormale. Il y a encore beaucoup de choses à apprendre aux parents.

JF DB


Il semble intéressant de relire cet appel de l'ARBH:


Voici l'appel de la fédé :
23/10/2015 - Un peu plus de 6 semaines de championnat se sont écoulées et aujourd’hui, nous sommes particulièrement inquiets des faits et comportements qui nous sont rapportés de plus en plus régulièrement à tous niveaux.

 

En seniors, des agressions verbales, voire des menaces physiques envers les arbitres, des coups de tête entre joueurs ou encore des coups de stick volontaires.
Chez les jeunes, ce n’est pas mieux : des injures entre joueurs, des paroles inutilement blessantes, des joueurs qui crachent dans leurs mains avant d’aller serrer celle de leurs adversaires…

Bref, nous sommes très loin de nos valeurs de respect et de fair-play – notre ADN – qui font la beauté du sport qui nous est cher.

Nous avons fait part de notre préoccupation aux Procureurs et aux Présidents des Comités de contrôle qui la partagent et qui nous ont assuré qu’ils mettront tout en œuvre pour combattre ces tristes comportements.

Nous vous demandons de relayer ce message au sein de vos clubs respectifs et à tous les niveaux.
De notre côté, nous nous adresserons en direct vers les présidents des clubs plus particulièrement concernés par certains agissements afin de trouver tous ensemble des solutions à ces faits déplorables.

Le respect et le fair-play, c’est une affaire de tous et à tout moment !






Les partenaires :