STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Août 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


03-06-2013Le hockey belge : un tour d'horizon avec Robert Lycke (4)

Le hockey belge : un tour d'horizon avec Robert Lycke (4)

Dernier volet de l'interview de Robert Lycke avec les chapitres arbitrage et salle


Relisez la première partie de l'interview
puis relisez la seconde partie de l'interview

puis relisez la troisième partie de l'interview

 

okey : La fédé est là pour aider les clubs ?

Robert Lycke : Citez-moi trois domaines où l'ARBH a aidé les clubs.
Prenons la formation. Jusque fin mai, la fédé pouvait former ses entraîneurs elle-même grâce à son école. Après, ce sera fini et il faudra passer par la filière des Régions, ce qui sera plus fastidieux. Dites-moi où cela a été annoncé et si nous avons pu profiter de notre école de formation avant la nouvelle formule.

 

okey : manque de communication !

Robert Lycke : Effectivement ! Il fallait en faire un maximum de publicité. Idem pour la programmation des compétitions : ce n'est pas bien communiqué. On est averti de rien. Et que dire des annonces ou invitations à ces événements que l'on reçoit en dernière minute.


okey : l'arbitrage.

Robert Lycke : L'arbitrage de la saison écoulée a été très correct. Les arbitres ont été bien encadré et le comité d'arbitrage a bien fait les choses. Il faut faire de l'élitisme pour les amener au plus haut. Il faut essayer de s'imposer à la FIH et je vois que certains arrivent au niveau international de façon convaincante. Par contre, on n'a pratiquement plus personne au niveau technique à la FIH et cela nous handicape. Au niveau des règles, il est plus que temps que les mêmes règles soient appliquées partout. Par exemple, le jeu des balles en hauteur est autorisée au-dessus des épaules à l'EHL mais pas à la FIH et chez nous.

Au niveau de l'encadrement, il est devenu un peu bizarre de faire coacher nos arbitres internationaux par nos coaches arbitres; ces mêmes arbitres sont bien plus forts que les coaches ! Par contre, ce serait d'une grande aide que d'aller encadrer les arbitres des divisions inférieures où nous voyons arriver de futurs talents; et aussi où il y a de grandes déficiences au niveau de la connaissance des règles.


okey : la salle ?

Robert Lycke : Les joueurs de l'équipe nationale sur gazon doivent garder la priorité par rapport à la salle; cette dernière ne doit pas faire de l'ombre au gazon. Ceci-dit, la salle est très intéressante pour la formation des jeunes et plus particulièrement pour les E-P-M. Cette saison a été très courte pour les Jeunes à cause des intempéries. Une alternative salle aurait été la bienvenue. Je suis partisan de leur offrir trois mois de salle qui permettrait un superbe écolage de ces jeunes. La salle permet une meilleure formation technique, les ordres des entraîneurs osent plus facilement captés par les jeunes et la concentration est meilleure de par l'environnement.

 

okey : plus d'heure, le hockey sera un meilleur client.

Robert Lycke : Effectivement,  si notre demande est plus large, nous serons mieux considérés et nous obtiendrons de meilleures salles et plages horaires. J'ai d'ailleurs proposé un critérium salle au Berlaymont qui regrouperait 48 équipes. Ces équipes devront obligatoirement être encadrées pour une question d'efficacité de formation.

 

okey : un bémol ?

Robert Lycke : Bémol non, mais une chose à laquelle il faudra faire attention. Le passage de l'organisation des compétitions Ecureuils vers les Ligues est une obligation légale suite au splitsing. Il faut éviter que ce changement ne donne des idées pour engendrer des initiatives privées qui court-circuiteraient la fédé.






Les partenaires :