STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Janvier 2021>
Aujourd'hui
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Home

Les News !


22-07-2016Portrait : Alexandra en Oranje

Portrait : Alexandra en Oranje

C'est une de ces Belges qui joue pour les Pays-Bas alors qu'elle a fait ses classes en Belgique. Alexandra Heerbaart aura porté les deux maillots nationaux.


Qui ne se souvient de cette grande gardienne blonde qui défendait les buts du Dragons il y a 5 ans et plus.


La carrière hockey d'Alexandra Heerbaart a commencé alors qu'elle avait 12 ans et qu'elle s'était rendue au tournoi Jeanine Speleers. Enthousiasmée par ces sport, elle intégrait une équipe de Cadettes à la place de gardienne. Deux ans plus tard, elle était alignée en Dames 1 et partie pour 5 années de division Honneur Dames.

" J'ai rapidement appris beaucoup de choses et j'ai été sélectionnée pour aller en U16 et U18. Même si je possède la nationalité néerlandaise, je pouvais jouer pour la Belgique tant que j’étais mineure car née en Belgique. Le championnat d'Europe U16 à Barcelone était vraiment magnifique. Pour la première fois de l'histoire du hockey féminin belge, nous avons décroché une médaille. Je me souviens encore de la dernière minute du match contre l'Irlande : pc contre nous et j'arrête la balle... Nous gagnons le match !

Le tournoi en U18 était à Kampong, où je joue actuellement. Ce fut là où mon coach actuel m'a remarqué. Il m'avait vu avec la Belgique jouer contre les Pays-Bas : vraiment drôle car aujourd'hui je joue avec les Pays-Bas ... contre la Belgique. A Kampong, je parle très souvent de ce championnat d'Europe U18. "


Revenons en 2012, juste après les Jeux de Londres. A ce moment-là, Heerbaart déménage à Utrecht pour y entamer des études d'Economics and Business Economics ; elle sera d'ailleurs diplômée en septembre. Dans le même temps, elle trouve sa place à Kampong et joue dorénavant en Hoofdklasse. Et rapidement, elle se fait détecter par la fédération néerlandaise.

" D’abord, je veux que ce soit clair ; ce n’est pas une décision que j’ai dû prendre car j'étais néerlandaise. Et l'espoir de jouer pour les Pays-Bas, alors que je me suis toujours entraînée très fort, était pour moi un honneur. La fédé m'a demandé de jouer pour l'équipe de salle. Et cela aura été superbe.


En effet, Heerbart remportera en trois ans 5 médailles d'or.


" J'en ai remporté trois avec l’équipe nationale indoor et deux avec Kampong. Ces expériences n'ont pas de prix. La première fois que je fus reprise, c’était pour la coupe d’Europe à Prague en 2014. Dès la fin de la première partie du championnat outdoor, on commence les entraînements en salle. On s‘entraine quatre jours par semaine, avec deux séances par jour et pour moi, parfois aussi une séance spécifique. C'est très dur mais les résultats sont là. Nous avons remporté la coupe d’Europe pour la première fois. L'année suivante, nous décrochions le titre mondial à Leipzig, en final devant l'Allemagne : incroyable! Cet hiver, nous avons prolongé notre titre de champion d’Europe avec une équipe neuve et très jeune, sans expérience. Cette dernière victoire à Minsk était encore plus belle que les deux autres. Ce fut un de mes plus beaux souvenirs avec la médaille de bronze en U16 belge à Barcelone et le titre de champion des Pays-Bas en 2015 avec Kampong. "

 

Peu de mauvais souvenir dans la carrière d'Alexandra : " Je me souviens avoir reçu une coup de stick sur le genou et je ne pouvais plus bouger. Je déteste m'arrêter de m'entraîner. Heureusement, le dimanche suivant, j'étais sur pied. "


Elle aura été très bien reçue à Kampong. " C’est un grand club avec beaucoup du membres. J'ai été accueillie les bras ouverts dans une atmosphère très agréable, comme dans une deuxième famille. Entre nous dans l'équipe, on se dit que Kampong est notre deuxième maison. Je commence ma cinquième saison avec elles. "

Heerbaart a joué quelques semaines en U21. Elle est aujourd'hui trop âgée pour cetet catégorie. " Je fais tout pour rejoindre un jour la grande équipe nationale ! Ca demandera de la patience et de la persévérance. Mon rêve est de jouer aux Jeux Olympiques de Tokyo dans 4 ans. "
 
La gardienne désormais "Oranje" a pu comparer les deux pays avec lesquels elle a joué. "  Ce qui m’a frappé le plus, c’est la professionnalisme aux Pays-Bas, tout est bien en ordre. Je sais bien que la Belgique a fait des grands efforts pour arriver aussi à ce niveau. Avec la nouvelle ‘Bondscoach’ Ageeth Boomgaardt, je pense que tout va encore se développer et l’attitude néerlandaise va certainement aider vers ce progrès. Néanmoins, je pense que la différence est encore réelle et les Pays-Bas sont un peu plus loin dans l’évolution de son hockey. "


Alexandra Heerbaart termine son interview sur cette constatation dans un excellent français.






Les partenaires :