STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Mai 2020>
Aujourd'hui
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Arbitrage » Le Sifflet d'Or

Les News !


14-05-2014Portrait : Anne Van den Bosch, Sifflet Espoir

Portrait : Anne Van den Bosch, Sifflet Espoir

Quasi inconnue il y a un an, Anne Van den Bosch a été remarquée par les coaches d'arbitre au point d'arriver en tête du classement du Sifflet d'Or Espoir.


Originaire du club de Taxandria, Anne Van den Bosch a commencé à jouer à l'âge de 7 ans. Elle joue toujours en division 1 de la Ligue Flamande avec l'équipe première de Taxandria qui vient de terminer 8e de sa division.

C'est il y a deux ans qu'elle était remarquée au sein de son club pour ses qualités d'arbitre. Chaque club devant avoir un arbitre de niveau national, elle est sollicitée par son club à prendre cette place. Tout va aller très vite; elle passe ses examens et est nommée arbitre nationale. Elle est désignée en Jeunes et en Messieurs nationale 2. Elle est visionnée par des coaches d'arbitre qui la guident et l'encadrent. "C'est Jean-François Verpaele qui m'a pris sous son aile et m'a aidé à progresser plus vite. Arbitrer est quelque chose que je fais volontiers et avec plaisir."

Anne Van den Bosch est jeune, 20 ans. Elle ne se laisse pourtant pas marcher sur les pieds. "Cela ne me gêne pas de me faire reprendre par des joueurs ; je joue moi-même et je comprends facilement qu'on peut avoir des réactions lorsqu'on siffle de travers ou qu'on ne voit pas une faute. Je fais encore des erreurs, j'apprends toujours et je ne suis pas parfaite. Je ne sors pas facilement les cartes et je trouve que les joueurs ont droit à avoir des réactions émotionnelles. Bien sûr, il ne faut pas aller trop loin."

La jeune femme est ambitieuse. Elle suit un master en kinésithérapie, mais aménage son temps pour se consacrer à l'arbitrage. Elle se trouve déjà reprise dans un programme international de jeunes arbitres, sous l'égide de la FIH. "Je peux combiner ce programme avec mes études : c'est une question de volonté et comme j'aime ça, je me trouve du temps pour suivre les formations. Je veux arbitrer le plus possible et continuer ma progression à mon niveau. Mais il est vrai que je vise à terme une place d'arbitre internationale. Je suis vraiment bien aidée et les coachings que je reçois sont très utiles. On souligne les choses qui vont bien mais aussi ce qui va moins bien: c'est très motivant."

Sa désignation comme lauréate du Sifflet d'Or Espoir a été une surprise. "Je ne m'attendais pas du tout à cette distinction. J'ai toujours fait de mon mieux pour arbitrer, suivre les formations et assimiler les aides et coachings. Mais ici, franchement, je ne m'attendais pas à cet honneur. Je veux remercier tout le monde qui m'aide et croit en moi. C'est chouette d'être soutenu comme jeune; il y a également à Taxandria un autre jeune qui monte, Pieter Verleye."






Les partenaires :