STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Août 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


22-01-2014Portrait : Victoria, la Rookie du mois

Portrait : Victoria, la Rookie du mois

Victoria De Kepper est partie aux Etats-Unis pour passer une année dans une université et jouer au hockey. Et elle s'y est fait remarquer...


Okey : Comment t’es venue l’idée de partir aux USA ?
Victoria De Kepper : J'ai été contactée par Benoît Matival de Overboarder, une filière qui aide les jeunes sportifs belges à obtenir une bourse sportive aux USA. Ce qui était drôle, c'est que j'ai été contactée pour mes anciens résultats de tennis, alors que je désirais évidemment partir pour le hockey qui est mon  sport principal !


Okey : Cela a-t-il été facile de choisir l’université dans laquelle tu allais étudier?
Victoria De Kepper : Non. Ce n'a pas été trop difficile, j'ai surtout choisi mon université par rapport au niveau de hockey et ensuite à la localisation. Je voulais à tout prix être près d'une grande ville. J'ai aussi fait confiance à Julie Fosseprez, joueuse en DH à Louvain, qui avait passé un an là-bas.


Okey : Je suppose que le hockey a été déterminant ?
Victoria De Kepper : Effectivement. J'ai regardé quelques clips vidéos de l'équipe, et leur place dans le classement. Les joueuses me donnaient l'impression d'être vraiment motivées et cela m'a plu.


Okey : Comment se passe ta vie là-bas ?
Victoria De Kepper : Je vis sur le campus avec comme colocataire, une joueuse de "lacrosse".  Je suis proche de mes classes et du terrain, ce qui est extrêmement pratique.


Okey : Au niveau hockey, c’est surtout le physique qui compte ?
Victoria De Kepper : Oui. La technique est peut-être un peu moins développée qu'en Europe. Ce qui a comme répercussion sur le jeu que le physique est un facteur déterminant.


Okey : Comment se passe le championnat ?
Victoria De Kepper : Le championnat se joue de la fin août à fin novembre seulement. Les universités sont divisées en "league", qui sont déterminées suivant de nombreux facteurs. Nous n'avons que 6 équipes dans notre league et jouons chaque équipe une seule fois. Ensuite, les 4 premières jouent des play-offs. Seuls les vainqueurs sont sélectionnés pour la suite : un tournoi où les 16 ou 18 meilleures équipes des Etats-Unis se rencontrent sur 3 semaines en tours éliminatoires. A côté de ça, nous avons aussi beaucoup de matches amicaux pendant la saison entière.


Okey : Et les résultats ?
Victoria De Kepper : Nous, American University, avons gagné notre league sans perdre un seul match. Ensuite, nous avons gagné notre avant-tour pour rentrer dans le tableau final des 16 meilleures équipes. Malheureusement, nous sommes tombées sur la première tête de série, Maryland, contre qui nous avons perdu 5-2.


Okey : Tu as été la rookie du week-end  ?
Victoria De Kepper : Oui, j'ai obtenu ce 'titre' deux fois cette saison. Cela ne représente pas grand chose, mais cela fait toujours chaud au coeur de recevoir un peu de reconnaissance.

 



Okey : Et la suite ?
Victoria De Kepper : Je dois encore terminer mon semestre de printemps, de janvier à mai. Ensuite je reviendrai étudier et jouer au hockey en Belgique.


Okey : Impatiente de revenir ?
Victoria De Kepper : Je ne cache pas que je suis impatiente de rentrer pour pouvoir regarder du hockey masculin en vrai ! Quand je suis en Belgique, je vais voir des matches tous les week-ends! J'apprécie regarder le hockey féminin, mais les messieurs me fascinent par leur vitesse. On a vraiment l'impression que la balle flotte tellement les passes sont puissantes et précises. Cela fait beaucoup progresser de les regarder. Ici, le hockey masculin n'existe pas, et je trouve cela très dommage.






Les partenaires :