STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Mai 2020>
Aujourd'hui
LMMJVSD
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Vous êtes ici :Accueil » Equipes nationales » Boys

Les News !


22-11-2012Portraits : Cha Chau alias Chau Chau

Portraits : Cha Chau alias Chau Chau

Pierre Chaudoir, vous devez l'avoir vu quelque part. Mais où encore ? Un lobbyquiste qui fut aussi hockeyiste... Un polysportif tout-à-fait impertinantesque...


Okey : Chau Chau, c'est un concept un peu particulier ; comment te définis-tu ?

Pierre Chaudoir : je suis un lobbyquiste (contraction entre un lobbyer et un ubiquiste), un épicurieux (mixte avec un épicurien curieux) et un interpreneur. Je donne des cours d'expression verbale au CAD, à l'European Communication School (dirigé par Kalil Ladha) et à Charles Peguy. Je suis un agitateur d'idées dans diverses entités et spécialisé dans les réseaux sociaux. Je suis né et je mourrai publicitaire et communicant.


Okey : Tu fus un sportif, tu es un gai luron ; typiquement de Mineures ?

Pierre Chaudoir : J'ai joué longtemps au hockey en commençant à Verviers, puis au New Dreams, pendant 5 ans dans une équipe de grands malades en Mineure 1 au White Star. Ensuite l'OIA pour terminer au Waterloo Ducks en vétérans et en Gentlemen. J'étais nettement plus fort lors de la 3ème mi-temps que sur le terrain. J'adorais jouer en salle au goal.



Outre le hockey, j'ai fait du sport automobile pendant 25 ans. Des 24 hrs 2 CV puis les vraies 24 heures de Spa à 6 reprises. J'ai en outre créé un concept qui s'appellaient les 24 hrs de Karting en association avec Cré-Action à Mariembourg, Le Mans, le Castellet, Estoril, Paris, Monaco, Heysel, ... pendant 7 ans. Et puis, j'ai fait partie des fondateurs de la VW Fun Cup qui a connu un véritable succès. Avec même un titre en 2001 avec l'horrible Fred Bouvy.


J'ai aussi fait partie de la mouvance de l'improvisation théâtrale avec 7 titres de champion de Belgique et 5 titres de champion du monde avec l'équipe nationale belge.


Okey : Joues-tu encore aujourd’hui ?

Pierre Chaudoir : Mes vieux élastiques criaient misère après chaque match. J'ai donc rangé mes sticks pour les remplacer par des clubs de golf à Rigenée où je m'occupe de la communication. C'est un nid d'anciens hockeyeurs donc j'ai de nouveau tendance à traîner au bar pour "zatekuler" avec les "zivereers".


Okey : Au Waterloo ? Ton idée à propos des Ducks ?

Pierre Chaudoir : Je suis très fier d'avoir fait partie du Conseil d'Administration du Waterloo Ducks avec des gens charmants comme Michel Bruyr, Eric Lucas, Philippe Morlet, Jean-Jacques Luycx, Jean-Michel Brabant, .... J'ai arrêté au premier titre et à l'arrivée du nouveau terrain. Envie de faire autre chose. J'ai encore la chair de poule en revoyant dans ma tête les moments du premier titre dans une dramaturgie "hitchockienne".


okey : Le Watducks, un club à succès !
Pierre Cahduoir : Le succès des Ducks tient à deux choses essentielles : l'esprit d'équipe et la simplicité. Aucun transfert n'était fait à l'époque sans l'accord du groupe dans son entièreté. Tous les joueurs venaient d'abord pour se faire plaisir. La manière dont le club est géré est complètement différente. Ce sont des membres qui ne sont pas nés dans le hockey. Cela a des bons mais aussi des mauvais côté.


Okey : Tu as encore des contacts ?
Pierre Chaudoir : Je vois encore souvent Thibault De Saedeleer à Rigenée. Je l'aime vraiment beaucoup. J'ai trouvé le comportement du club absolument lamentable en fin de saison dernière à son encontre. J'étais écoeuré. Les Ducks doivent énormément à son papa. Coco a vu clair avant tout le monde sur la gestion du club. Paul Van Laethem a donné sans compter. Eric Lucas également. Beaucoup ont tendance à oublier que sans eux, ce club ne serait pas là où il est. J'ai joué avec Verviers contre le Ducks au 51, c'était de grands moments avec leur bar à La Hulpe. J'ai joué contre le Waterloo avec leur buvette en bois. L'union de ces deux entités a fait merveille. Waterloo Ducks est "the place to be". Il serait bon de temps en temps de se rappeler que sans certaines personnes, ce club ne serait rien. Les dirigeants actuels récoltent les fruits d'une équipe qui s'est battu corps et âme pour ce beau club. Cela étant dit sans aucun radotage.

 

A suivre...

 

 






Les partenaires :