STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Décembre 2018>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Vous êtes ici :Accueil » Les clubs » Vie des clubs

Les News !


03-10-2013Portraits : Tom Degroote un Pingouin chez les Pinsons

Portraits : Tom  Degroote un Pingouin chez les Pinsons

Il en est à sa troisième saison à Louvain après avoir grandi au Pingouin. Il est dans les bons coups de Louvain et n'est jamais si dangereux que dans le cercle. Le grand Tom Degroote explique comment il vit chez les Universitaires.


Okey : Peux-tu te présenter ?
Tom Degroote : J'ai 19 ans. J'ai commencé le hockey à l'âge de 5ans au Pingouin et je l'ai quitté il y a maintenant 3ans. J'ai fait toutes les catégories d'âge en équipe nationale. J'ai participé à une coupe d'Europe U16 à Barcelone (médaille da'rgent). J'étais dans la pré-sélection pour les JO de la jeunesse en 2010 et je suis actuellement en U21.

Okey : Tu es Nivellois d'origine: c'était un chouette club?
Tom Degroote : Le Pingouin est un club fantastique dans lequel j'ai passé des années en catégorie jeunes exceptionnelles. Nous avons participé à 4 finales de championnat de Belgique et en avons remporté une devant notre public. Le Pingouin est un club familial et chaleureux où je passe encore pas mal de mon temps. L'équipe première dans laquelle joue mon meilleur ami et mon petit cousin  va facilement remonter en Division d'honneur et un jour, j'y retournerai pour jouer avec eux. J'ai toujours gardé de très bons contacts là-bas.

Okey : Pourquoi être parti à Leuven?
Tom Degroote: Je suis parti à Leuven tout d'abord dans un projet scolaire pour apprendre le néerlandais. Je m'y suis directement plu, ma première année fut réussie et j'ai alors décidé d'y poursuivre l'aventure accompagné de Martin Beirnaert et Pilou Maraite qui m'ont rejoint. Je retrouve pas mal l'ambiance du Pingouin, c'est un club familial. Je m'entends très bien avec tous les vieux briscards (expression de Mr. Bourdeaud'hui) et pouvoir jouer avec des joueurs d'autres pays est vraiment un plus pour mon évolution.

Okey : Le départ cette saison n'a pas été facile pour Louvain?
Tom Degroote : En effet, mais le départ n'est jamais facile pour Louvain. Nous avons tout de même réussi à limiter la casse car l'équilibre dans l'équipe a été difficile à trouver. Au final, nous avons 10 points sur 15, ce qui n'est pas un mauvais bilan. Je regrette juste ce dernier goal encaissé au Daring où nous aurions du mieux gérer; heureusement ce dimanche au Léopold, la chance a tourné pour nous et j'espère que ça continuera tout au long de la saison.

Okey : Louvain revient dans le Top 4. Tu as marqué quelques buts décisifs !
Tom Degroote : Pau étant absent durant la préparation, j'avais pris l'habitude d'être le buteur de l'équipe. J'ai continué sur ma lancée en début de championnat avec 4 goals en 3 matches dont un très important au Daring. J'ai pris une place importante dans l'équipe et je sens que je peux faire la différence, ça fait extrêmement plaisir. Encore ce dimanche au Léo, j'ai offert à Pau le premier but qui nous a fait revenir dans le match. On s'entend très bien sur le terrain. Mais il faut aussi dire que je suis souvent très bien servi par Pangrazio, Garcia, Maraite, qui sont les rois des assists ;-)

Okey : Quelles sont tes qualités? Et tes défauts?
Tom Degroote : Ma principale qualité est, selon moi, mon sens du but. Je suis sur le terrain pour marquer et dans n'importe quelle positon que ce soit. Je suis physique et puissant, je me battrai jusqu'au bout pour faire gagner mon équipe. Mes défauts sont sans aucun doute ma défense un contre un et ma vitesse, qui, comment dire, ne fera jamais la différence...

Okey : Tu n'es pas repris en U21 pour l'Inde. Sais-tu pourquoi?
Tom Degroote : Il y a une énorme concurrence à l'attaque avec d'excellents attaquants plus âgés que moi. J'ai eu un entretien avec Philippe Goldberg, selon lui, il me manque un petit quelque chose pour atteindre le niveau international, j'y travaille déjà à 100% pour revenir encore meilleur pour la coupe d'Europe l'été prochain.

Okey : As-tu l'espoir d'aller en Inde?
Tom Degroote : Évidemment que j'ai toujours cet espoir, j'ai changé mes habitudes de vie depuis le début de l'année afin de faire partie de cette aventure : je sors beaucoup moins, je ne bois que très rarement de l'alcool, je mange sainement, je vais régulièrement au fitness pour m'améliorer physiquement. Je sens que tout cela porte ses fruits dans mes prestations avec Leuven. Donc je ne me mets pas trop de pression, j'essaye de continuer à faire mes preuves en club afin de réaliser mon rêve d'être champion de Belgique avec eux et ce qui peut arriver arrivera. Dans tous les cas, je souhaite bonne chance aux Red Cougars et je suis persuadé qu'ils iront au bout, je les suivrai de très près.








Les partenaires :