STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Septembre 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


05-01-2013Rétrospective de l'année 2012 : les "Hommes"

Rétrospective de l'année 2012 : les

Il y a des hommes et des femmes qui se sont distingués en cette année 2012. Honneur à ces personnalités.


Si le hockey est un sport d'équipe, la base de son entité est l'individu. Pour composer une équipe, il faut des joueurs et des joueuses, un encadrement, des entraîneurs, des arbitres, des dirigeants, des parents et amis, des supporters.

 

Premières catégories d'intervenants, ce sont les manieurs de sticks. Là, c'est le Stick d'Or qui a récompensé les meilleurs d'entre eux.

La cérémonie des remises des Stick d'Or a rassemblé un peu moins de 300 personnes qui ont eu le privilège de se rendre quelques heures après les matches du dimanche à Bruxelles. Van Aubel, Gierts, Van Doren et Gerniers sont les lauréats du trophée. Un choix discuté comme toujours mais qui ne ternira pas le palmarès du Stick d'Or.


Au niveau de l'encadrement, la palme est allée à Pascal Kina qui a été nominé dans la catégorie des entraîneurs de l'année par la presse sportive. Il est la pointe de l'iceberg constitué par son staff , lequel a réussi à conduire les Red Panthers aux JO. Cette qualification fut objectivement surprenante, peu de monde voyait l'équipe Dames aux JO de Londres : l'objectif était bel et bien Rio. Kina et son staff ont réussi un tour de force; les explications d'Alain Goudsmet - le coach mental qui a les qualifications olympiques des Lions et des Panthers à son palmarès - sur la manière d'arriver à Londres sont éclairantes (relisez l'article de Thibaut Vinel à ce sujet).

 

Autre entraîneur qui a connu une année fructueuse, c'est Philippe Goldberg. Le Beerschotman a décroché un titre européen avec les Boys U21 et a été intégré par Lammers dans le staff des Red Lions.

 

Parlons des Lions. Colin Batch a quitté assez subitement la Belgique pour raison familiale, suivant en cela Commens qui avait fait le coup deux ans avant. Beau parcours que celui de Colin qui est entré dans la cour des grands grâce à la Belgique. Son successeur est Marc Lammers, un grand communicateur, ambitieux. 

 

Au niveau des arbitres, les lauriers individuels étaient attribués par l'entremise du Sifflet d'Or BDO. Gregory Uyttenhove empoche son troisième Sifflet en quatre ans alors que le prix Espoir allait à Nicolas Marchant qui coiffait deux jeunes arbitres féminines.  Les résultats complets sont à retrouver dans l'article consacré au Sifflet d'Or BDO.

L'homme de l'année arbitrale est son nouveau président, Daniel Jourde. Il explique dans une interview ses objectifs. Il reprend un comité qui se trouve devant un des grands défis de la fédé pour les prochaines années. Le rapport Brada a mis près d'une année pour sortir de l'ombre et faire l'objet d'une communication. Un comité d'arbitrage qui a perdu un de ses monuments, Paul Prick, décédé ce 13 décembre.


Communication : le mot est lâché. Un des autres grands défis de l'avenir de l'ARBH. Et dans ce domaine, elle s'est trouvé une grande communicatrice. Sofie Gierts a rameuté le monde des médias d'une façon jamais égalée. La joueuse, qui n'a pas su s'intégrer au noyau des Red Panthers et qui a été éjectée par Pascal Kina, a fait l'objet d'une couverture presse sans précédent. Elle est la gagnante de l'année - et par ailleurs la grande perdante du Giertsgate -.

 

Un des personnages de l'année 2012 est le public. Les fans des Red Panthers se sont réunis en masse au Beerschot pour le qualificatif olympiques. Stade complet, refusant du monde, avec en plus une retransmission TV qui aurait pu retenir les gens chez eux ! Un public qui a eu le bonheur de pouvoir se déplacer à Londres, aux JO. Pour supporter ses deux équipes. Une marée rouge qui a donné des idées au foot qui a également créé sa marée rouge, avec une équipe des Diables Rouges qui a retrouvé des couleurs. De quoi également se souvenir du club des supporters, créé il y a une demi-douzaine d'année et qui est tombé dans l'oubli...

 

Tous ces "Hommes" (repris dans le sens global et comprenant bien sûr les hommes mais aussi les femmes) ont brillé et ont été au-devant de la scène.

Mais il ne faut pas oublier ceux qui ont oeuvré dans l'ombre. Je veux mettre en avant quatre personnes qui sont l'avenir de notre hockey. Ce sont quatre présidents et leur comité de direction qui ont mis sur pied de nouveaux clubs, qui ont augmenté leur nombre de membre de façon remarquable, créant de nouveaux pôles du hockey. Ce sont le Phoenix d'Olivier Van Gompel, le Lynx d'Yves Theuwissen, le Jaguar de Thierry Debroux et Arlon d'Olivier Selis. Bravo à eux !

 

Enfin, rendons hommage à deux grands anciens qui nous ont quitté : Jacques Maroye et Jacques Bertrand.






Les partenaires :