STAGES B-hockey cliquer ici




Vos rubriques préférées

Ces rubriques fixes évoluent de jour en jour. A côté du titre, vous trouvez la date de la dernière mise à jour.

<Juin 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Vous êtes ici :Accueil » Tous les articles

Les News !


18-01-2014World League : les Red Lions 5e - les Pays-Bas champions

World League : les Red Lions 5e - les Pays-Bas champions

Les Red Lions ont disputé la phase finale de la World League qui réunit les 8 meilleures équipes du monde.


18/05 Day 6

Dans la finale entre les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande, il n'y a pas eu de suspense : Jonker (17e), Bakker (23e) et Jonker (35e) portaient le score à 3-0 à la pause. Dès la reprise, c'est 4-0 par De Voogd. Edwards va marquer à deux reprises pour les Kiwis mais Hofman, Bakker et Jonker encore vont saler l'addition. Victoire indiscutable des Néerlandais.


Dans la petite finale, l'Angleterre s'est retrouvée à temps pour battre l'Australie 2-1. Carson avait ouvert la marque à la 13e sur pc, mais Turner égalisait trois minutes plus tard. C'est Middelton qui marquait le but de la victoire à la 54e. Les Australiens croyaient avoir égalisé à la dernière minute sur un tir de Turner maisl'arbitre van Eert demandait la vidéo pour vérifier si la balle était valable; le but n'était pas accordé par Greg Uyttenhove qui officiait comme arbitre vidéo.

Belgique - Inde 2-1

Grosse domination des Belges avec des statistiques remarquables.

Les Belges terminent finalement cinquième de cette World League avec un goût de trop peu mais une progression au cours du tournoi qui augure bien de la suite. On attend avec impatience les conclusions de Marc Lammers et ses évaluations.


Les buts : 59e Thimmaiah 0-1, 67e van Aubel 1-1, 68 Boon sur pc 2-1

Le résumé de la rencontre.

C'est le jour final avec les matches du classement définitif.
Pour l'Allemagne, c'est la désillusion avec une dernière rencontre face à l'Argentine. Les Allemands sont menés 1-0 sur un but de l'Oréen Callioni; Wess égalise peu de temps après et Matania offre le 2-1 à la 60e.
C'est notre compatriote Grégory Uyttenhove qui arbitre la rencontre.


Pour les Red Lions, c'est un peu de beaume au coeur après un début de tournoi décevant; mais la 5e place n'est pas acquise face aux Indiens.
Une finale inédite : Pays-Bas - Nouvelle-Zélande et une petite finale Australie-Angleterre


17/05 Day 5

Les matches de classement

les autres rencontres

demi-finales : Pays-Bas - Australie 4-3; Angleterre - Nouvelle -Zélande 3-3 (6-7 aux shoot-outs)

5-8 Allemagne-Inde 3-1 à la mi-temps; surprise en fin de rencontre, l'Inde renverse la vapeur et gagne 4-5 avec un pc de Rapinder Sigh à la dernière minute. Les Belges rencontreront l'Inde pour la 5e place samedi à 11.00hr.
A noter que c'est Grégory Uyttenhove qui a arbitré cette rencontre .


résumé de la rencontre Belgique-Argentine...

Belgique-Argentine 1-1 (4-1 aux shoot-outs)

Revanche du match de poule où les Red Lions avaient été surpris par des Argentins en super-forme.

Le stade est vide; la caméra a trouvé 3 Belges venus encourager nos Red Lions. A lire, l'avis de Jan Albers qui déplore le choix de l'Inde, un peu plus bas dans cette rubrique.

Match équilibré mais efficacité à nouveau pour les adversaires des Belges.

Le but belge fut assez bizarre : Felix Denayer envoyait une balle en hauteur dans le cercle et Tom Boon frappe la balle à hauteur de la lucarne du deuxième poteau, un but digne du sport "lacrosse" (la direction du tournoi n'attribue pas le but à Boon mais renseigne un own-goal).

Le score ne change plus et on va aux shoot-outs.

Les buts : 31e Rey 0-1, 56e own-goal du gardien pressé par Boon 1-1

shoot-outs

argentine : X XOX

belgique : OOXO (le deuxième et le quatrième buts sont sur stroke par Boon)


08.45 Belgium - Argentina 
11.15 Germany-India 
13.15 England-New Zealand 
15.30 Netherlands-Australia

 

Commentaires

 

Les commentaires que l'on aura pu lire hier sur l'équipe belge ne sont pas très flatteurs. Sur des médias des Pays-Bas, Marc Lammers se dit très déçu par certains cadres de son équipe qu'il déclare ne pas être à leur niveau. Sur hockeybelgium.be, il prévient ces joueurs que leur place pour La Haye n'est pas assurée. Dans la Libre, Lammers déclare pourtant être content de ses trois nouveaux Boccard, Thiéry et Dumont. Bref, la pression monte sur l'équipe.

 

Le choix de l'Inde

C'est un des membres de la FIH qui critique l'organisation de la World League. Jan Albers, par ailleurs président de la KNHB, estime que le premier tour ne sert pas à grand chose alors que tout le monde est sûr de jouer les quarts de finale. Et il critique également le choix du grand stade de Delhi où les spectateurs sont absents, alors qu'il existe d'autres stades plus petits qui auraient pu apparaître bien plus pleins. Il relève que le tour final de la World League avait fait le plein et qu'il convient donc de choisir des endroits où cette compétition a de meilleures chances d'avoir plus de spectateurs.

Il a vraisemblablement raison sur les choix qui ont été faits; on se souvient que Rotterdam (les demi-finales de la World League en juin) fut également un flop. Alors que trois mois plus tard, Boom fut un succès mémorable...


15/01 Day 4

Les quarts de finale

Australie-Inde 7-2

Argentine - Nouvelle-Zélande 1-1 NZL qualifiée aux shoot-outs 3-4

Allemagne - Pays-Bas 1-2

Les Pays Bas mènent 0-2 à la pause (but sur pc à la 1e minute de van der Weerden et à la 6e de van Ass. Les Allemands reviennent à 1-2 dès la reprise par Korn. Stralkowski semblait avoir marqué à 3 minutes du terme, mais la vidéo demandé par l'arbitre Kim lui donne tort.

L'Allemagne sera donc un adversaire potentiel pour les Belges dans le classement de 5 à 8.


Belgique-Angleterre 1-0

>

C'est le premier match décisif du tournoi puisqu'il est directement qualificatif pour une place.

 

Début difficile pour les Belges qui encaissent à la 5e; heureusement, l'appel vidéo leur est favorable, la balle ayant touché le corps de l'attaquant anglais.

Quelques occasions de part et d'autre pour une rencontre plutôt équilibrée.

En fin de période, les Anglais tire de peu à côté du but. Deux pc belges à la 34e ne donnent rien.

Domination des Belges et meilleures chances pour eux, mais rien de décisif.

 

Difficiles minutes aux alentours de la 45e avec 3 pc, une carte jaune et l'avantage vidéo perdu. Les Anglais mènent 1-0 sur le 3e pc, converti par Tom Carson. Les Anglais ont parfaitement défendu avec le gardien anglais Pinner déterminant et nommé homme du match. Les statistiques sont très favorables aux Belges: cela n'aura pas suffit.



 

Les Belges joueront pour les places de 5 à 8. Prochaine rencontre pour les Red Lions : vendredi 17 à 08.45 contre l'Argentine.


13/01 Day 3

Pays-Bas - Belgique 2-2

Rencontre disputée sous les lumières du stade... Première période dominée par les Pays-Bas avec 66% de possession de balle pour les Oranje. Meilleure seconde période durant laquelle les Lions ont pris l'avantage.

John John Dohmen est l'homme du match.

Les Belges rencontreront l'Angleterre en quart de finale.

Les buts : 31e Jonker 1-0, 33e Boon sur pc 1-1, 52e Denayer 1-2, 66e Hetzberger

Les premiers résultats sont tombés. La Nouvelle-Zélande s'est fait étriller 1-5 par l'Angleterre qui termine première de son groupe. Dans ce groupe, l'Allemagne terminera deuxième et les Red Lions peuvent donc choisir leur adversaire pour leur quart de finale : s'ils gagnent contre les Pays-Bas, ce sera l'Allemagne, sinon ce sera l'Angleterre.

L'autre rencontre de la poule des Belges a vu l'Australie écraser l'Argentine 6-1. L'Australie passe en tête de la poule.


11/01 Day 2

Les autres rencontres ont donné à deux surprises: les Pays-Bas ont battu l'Australie 1-0 et l'Angleterre a battu l'Allemagne 2-1. La Nouvelle-Zélande a battu l'Inde 3-0.

Pour éviter la 4e place, les Belges devront obligatoirement battre les Néerlandais lundi. Mais pour affronter qui mercredi ? L'Angleterre sera premier de poule plus que vraisemblablement ou l'Allemagne second...


Belgique-Argentine 2-3

Match très important pour nos Lions face à une Argentine euphorique après sa victoire hier contre les Pays-Bas. Il s'agit de terminer à la deuxième place de la poule pour pouvoir rencontrer le troisième de l'autre poule en quart de finale.

Rencontre quelque peu à l'avantage des Argentins mais le réalisme est belge.

La seconde période est à l'inverse de la première et les Argentins prennent le dessus. Dure défaite...

 

Commentaire.

Rien n'est perdu car le système de compétition fait que c'est le quart de finale qui est capital. Evidemment, terminer dernier de la poule oblige à jouer le premier de l'autre poule et ce n'est jamais un cadeau; l'Allemagne serait sans doute au rendez-vous. Il faudra faire un résultat contre les Pays-Bas et espérer des résultats favorables pour les autres rencontres de la poule.

Lammers a déjà déclaré que son équipe avait réalisé sa plus mauvaise rencontre face à l'Australie. Il ne va pas être tendre pour cette rencontre-ci. Il vaut mieux jouer mal maintenant et apprendre de ces deux défaites, mais il ne faudra pas que cela continue. On fait confiance à nos Lions.


direct commenté sur la Libre.be : cliquer ici

Les buts : 6e Boon 1-0, 25e Ibarra 1-1, 34e Boon 2-1, 50e Parredes 2-2, 61e Callioni 2-3

 

10/01 Day 1

Grosse raclée des Pays-Bas face à l'Argentine 2-5. Plusieurs Argentins jouant en Belgique étaient sur le terrain et se sont montrés à leur avantage. Bergner en défense, Callioni en buteur. D'autres "anciens Belges" se sont montrés comme Ibarra (un pc), Barreiros (un but), Gilardi (un stroke).

L'Allemagne fait de même avec la Nouvelle-Zélande 6-1 : encore plus fort.

L'Inde est battue par l'Angleterre 2-0.


Belgique-Australie 2-3

Rencontre disputée devant un stade vide et dans une brume tenace sous éclairage. Les deux équipes se tiennent de près et les Belges font plus que jeu égal. Les Australiens son très efficaces sur pc; les Red Lions le sont tout autant en attaque. Sur les pc des Belges, les Australiens sont très solides.

La rencontre aurait pu basculer dans un sens comme dans l'autre. C'est finalement sur une contre-attaque en force que les Australiens marquent le but de la victoire.
Les buts : 32e Govers sur pc 0-1, 33e Boon 1-1, 48e Govers sur pc 1-2, 52e Briels 2-2, 69e Whetton 2-3

Le résumé de la rencontre


C'est ce matin que se joue la première rencontre de la World League. Une sorte de revanche de la finale du second tour de Rotterdam où les Belges avaient battu les Kookaboora's aux shoot-out. Match en direct internet sur FIH TV.


09/01 La World League - FINALE

Les Red Lions, 5e mondiaux, vont croiser le chemin des meilleurs mondiaux pour disputer le premier titre en World League. Le parcours des Belges a été remarquable et les ambitions sont grandes. Dans la bouche de tous les intervenants, les Belges sont à compter parmi les favoris.
Il faudra tenir compte de plusieurs facteurs supplémentaires par rapport à d'autres tournois; le plus important sera de ne pas tomber malade et d'éviter à tout prix la tourista. On se souviendra de ce qui a touché quelques Belges et la moitié de l'équipe de Corée lors de la Coupe du Monde U21 il y a un mois.


Marc Lammers part avec une équipe légèrement remaniée par rapport à celle qui a terminé vice-championne d'Europe.
Manu Stockbroekx et Arthur Van Doren ont disputé la CM U21 et sont restés à la maison. Xavier Reckinger est parti en voyage de noces, Jérôme Truyens est retenu par ses activités professionnelles. Tanguy Cosyns joue à nouveau de malchance; il a été blessé en cours de championnat, est revenu à temps pour participer aux entraînements et au stage des Red Lions. Mais Lammers n'a pas voulu courir de risque et l'a laissé à la maison.

Par contre, Lammers a repris Dorian Thiéry des U21 qui fera donc à nouveau le voyage pour l'Inde. Dans les "à nouveaux" repris (par rapport au championnat d'Europe), signalons la présence de Nicolas Dumont, Amaury Keusters, Jeffrey Thys et Gauthier Boccard.


La sélection : Boccard, Boon, Briels, Charlier, De Saedeleer, Denayer, Dockier, Dohmen, Dumont, Gougnard, Gucassoff, Keusters, Luypaert, Thiéry, Thys, van Aubel, Van Strydonck et Vanasch.

 

Poule A : Belgique (5), Australie (2), Argentine (11), Pays-Bas (3)

Poule B : Allemagne (1), Nouvelle-Zélande (7), Angleterre (4), Inde (10)


absents de cette World League : la Corée (6), l'Espagne (8), le Pakistan (9)


La grille des matches

10-01-2014 
01 Pool B 14:00     AUS - BEL 3-2
02 Pool B 16:00     NED - ARG 2-5
03 Pool A 18:00     GER - NZL  6-1
04 Pool A 20:00     ENG - IND 2-0
11-01-2014 
05 Pool B 14:00     BEL - ARG  2-3
06 Pool B 16:00     NED - AUS 1-0
07 Pool A 18:00     ENG - GER 2-1
08 Pool A 20:00     NZL - IND  3-0
13-01-2014 
09 Pool A 14:00     NZL - ENG  1-5
10 Pool B 16:00     AUS - ARG  6-1
11 Pool B 18:00     NED - BEL  2-2
12 Pool A 20:00     GER - IND  3-3
15-01-2014 
13 QF1 13:15 England - Belgium  1-0
14 QF2 15:30 Germany - Netherlands 1-2
15 QF3 17:45 Argentina - New Zealand 1-1 so 3-4
16 QF4 20:00 Australia - India 7-2
17-01-2014 
17 5 / 8 13:15 Belgium - Argentina  1-1 3-1so
18 5 / 8 15:30 Germany-India  4-5
19 SF1 17:45 England-New Zealand 
20 SF2 20:00 Netherlands-Australia
18-01-2014 
21 7 / 8 13:15 Argentina-Germany
22 5 / 6 15:30 Belgium-India 
23 3 / 4 17:45 Loser Match 19 - Loser Match 20 
24 Final 20:00 Winner Match 19 - Winner Match 20 


03/01 Départ

 

Les 18 Red Lions sont partis ce jeudi matin de Zaventem pour New Delhi. Ils vont disputer la phase finale de la World League avec comme objectif un top 4 et mieux si possible.
Un tel départ fait toujours l'objet de petites histoires et d'impressions qui sont échangées.
Aujourd'hui, La Libre Belgique consacre deux pages à ce départ et à des interviews des anecdotes des joueurs nouvellement appelés par Marc Lammers.

 



 







Les partenaires :